On découvre, On voyage

Un printemps au Japon – Dans les montagnes du Japon

Les dernières étapes de ce périple japonais se sont faites dans les montagnes et pour notre plus grand bonheur. On y découvre le calme, des villages hors du temps, de vieilles traditions et un Japon toujours aussi surprenant et magique. On est passé par :

  • Fujikawaguchiko, un village au pied du Mont Fuji, dans la région des 5 lacs.
  • De Magome à Tsumago, une petite randonnée de 8km entre ces deux villages traditionnels, dans la vallée du Kiso.
  • Takayama une ville au coeur des Alpes japonaise, un bon pied à terre pour visiter le coin.

Se balader à travers le pays en passant par ces petits villages permet vraiment d’échapper à la réalité et ça fait un bien fou.

 

Fujikawaguchiko – Mont Fuji

Quand on veut se rendre dans la région du Mont Fuji beaucoup se rendent à Hakone, sur les conseils de nos amis qui vivent au Japon on a préféré se rendre à Fujikawaguchiko pour être moins embarrassé par les touristes et pour avoir une vue différente sur cette montagne si connue. Le village n’a pas grand intérêt mais la vue sur le Mont Fuji depuis la ville ou depuis le lac est incroyable.

Pour observer le Mont Fuji et prendre une belle photo on vous conseille de vous rendre à Shiogama Shrine à deux petites stations de train de la gare de Fujikawagushiko, c’est cette photo que l’on voit sur beaucoup de guides du Japon avec la pagode rouge juste devant 🙂

Dans la ville elle-même on vous conseille d’aller déjeuner à Sanrokuen 山麓園, un endroit hors du temps où l’on fait cuire des brochettes d’un peu de tout sur un drôle de petit barbecue au sol qui fait office de table.

Et si vous avez un peu de temps devant vous rendez-vous au musée du Kimono de l’autre côté du lac pour une expo assez magique avec des pièces magnifiques où l’on voit le Mont Fuji peint à travers différentes saisons.

De Magome à Tsumago

Cette balade de Magome à Tsumago est vraiment agréable, le bon moyen de faire une pause pour échapper à Tokyo par exemple. Si vous démarrez à Magome en direction de Tsumago ça descend, c’est un chemin très facile, balisé et rapide. Un service bagage est disponible le matin depuis Magome pour transporter vos bagages jusqu’à Tsumago de quoi être tranquille et léger sur la route.

À Tsumago c’est le moment de prendre une chambre en ryokan pour la nuit il y en a de très chouette. Dans ce village il n’y a pas grand chose à faire, mais vous pouvez vous promener, déguster les spécialités du coin, achetez quelques souvenirs et bien dormir le soir avec le bruit du torrent pour vous bercer, une vraie bonne pause dans la nature 🙂

 

Takayama et les Alpes japonaise

À Takayama on y découvre un superbe japon traditionnel ! On peut vadrouiller à travers les environs en bus (ou en voiture si vous avez fait ce choix là) et découvrir de vieux villages de montagne comme celui de Shirakawa-go, avec des petites maisons traditionnelles au toit de chaume.

C’est aussi le bon pied à terre pour ce rendre dans les Alpes japonaise et profiter d’un Onsen en plein air au milieu des montagnes encore enneigées (Il y en avait encore en Avril). Nous on s’est rendu à Shinotaka-onsen pour y prendre le téléphérique et avoir une belle vue tout la haut. Ensuite on est redescendu en bus pendant une dizaine de minutes pour nous rendre à un Onsen un peu plus bas dans un tout petit village, un instant tellement relaxant et magique avec ces bassins d’eau bleue laiteuse entre les rochers et cette vue sur les montagnes <3

Takayama est très connue pour ses deux festivals annuel qui ont lieux au printemps et à l’automne, mais pour s’y rendre il vaut mieux réserver tôt vos places dans les logements. On a passé trois jours à Takayama un peu après celui qui a lieu au printemps, la ville était donc bien plus calme. La bonne surprise était qu’on est tombé sur la date d’un autre festival qui a lieu dans le village juste à côté le Furukawa Festival. Ce matsuri (festival en japonais) est un de nos meilleurs souvenirs, c’etait tellement surprenant. Il y a lieu tous les ans le 19 et 20 avril, et le plus impressionnant se passe pendant la soirée du 19. On est arrivé un peu avant 20h et on a découvert une ville rempli d’hommes a moitié nu recouvert seulement d’un pagne en coton blanc alors qu’il faisait 8ºC dehors. On les voit, petit groupe par petit groupe, se balader à travers la ville et se cracher du saké sur le corps en sortant des bars ou des maisons en criant. Sur la place du village de laquelle va partir la procession tous ces hommes sont organisés par équipe autour de leur tambour accroché à de grands batons de bois et font la démonstration de leur force en montant tout en haut pour y tourner sur eux même à la force de leurs abdos. À 20h une procession démarre à travers le village de Furukawa, les femmes et les enfants sont en tête et portent tous des petites lanternes, ils sont suivit par un grand tambour sur lequel sont attachés deux hommes dos à dos par une large bande de tissus blanc puis enfin par les petites équipes des hommes du village et des villages aux alentours qui se bousculent la première place au plus proche du tambour. Cette soirée était magique, un instant vraiment hors du temps où toutes les générations viennent se mêlées pour s’amuser ensemble lors de ce festival emprunt de vieilles traditions.

Pour conclure cette petite série d’articles on vous conseille bien évidemment de planifier de prochaines vacances au Japon si vous n’y avez pas déjà été. Ce pays regorge d’aventures et vous conquiert avec son incroyable charme. Magie, dépaysement, surprises, calme et spiritualité c’est ce qui vous y attend 🙂

 

Previous Post Next Post

4 Comments

  • Reply Eugenie 7 août 2017 at 12 h 52 min

    Tu me fais rêver avec tes photos. De beaux souvenirs et de magnifiques vues du mont Fuji !
    Il faut que j’aille à Takayama un jour, on ne m’en dit que du bien. Je ne connaissais pas ton blog, je vais aller découvrir tes autres articles.

    • Reply sotasalt 8 août 2017 at 22 h 35 min

      Merci Eugénie. Takayama est vraiment le coeur d’une très belle région, et un point intéressant pour changer des circuits habituels.

      Pour ce blog on est deux avec Delphine et on y met plein de recettes et nos belles découvertes lors de nos voyages respectifs, j’espère que tu aimeras 🙂

  • Reply Ornella 7 août 2017 at 19 h 02 min

    Tes photos sont vraiment uniques et donnent réellement envie de découvrir l’endroit. Particulièrement celles qui flattent le Mont Fuji, on dirait une fausse montagne tellement elle est parfaite sous tout rapports. Elle est naïve comme les montagnes de dessins animés. Je suis séduite.

    • Reply sotasalt 8 août 2017 at 22 h 31 min

      Merci Ornella 🙂
      Et je suis tout à fait d’accord le Mont Fuji parait presque irréel, le fait que cette montagne soit isolée et si imposante est tellement incroyable. Un endroit vraiment magique..

    Leave a Reply