Browsing Tag

noisettes

On cuisine

Risotto butternut, sauge & noisettes


Pour 4 personnes
– 250g de riz rond à risotto
– un filet d’huile d’olive
– 1 oignon
– 15cl de vin blanc
– un cube de bouillon poule
– 1l d’eau
– Un demi butternut (ou autre courge, potiron, potimarron…)
– 75g de parmesan
– Quelques feuilles de sauge
– une poignée de noisettes
– sel & poivre

Eplucher et découper le demi butternut. Couper les deux tiers en morceaux grossiers : les faire cuire à la vapeur pendant une vingtaine de minutes puis le réduire en purée. Découper le tiers restant en petits cubes à faire cuire au four 20 minutes à 200°C avec un trait d’huile d’olive et quelques feuilles de sauge.

Dans une casserole, faire bouillir l’eau avec le cube de bouillon jusqu’à ce qu’il se dissolve puis réservez.

Eplucher et émincer finement l’oignon. Dans une poêle, faire revenir les oignons dans un filet d’huile d’olive de façon à juste les blondir. Ajouter le riz. Remuer jusqu’à ce qu’il soit transparent. Verser le vin blanc et continuer de remuer jusqu’à ce qu’il soit absorbé.
A l’aide d’une louche, ajouter une petite quantité de bouillon dans la poêle. Remuer de nouveau jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé. Répéter cette opération petit à petit, toujours en touillant, et en faisant absorber le bouillon petit à petit, de façon régulière.

Lorsque le riz est cuit (il doit être crémeux), ajouter la purée de butternut et bien mélanger afin d’obtenir une jolie couleur orangée. Saler, poivrer à votre convenance.

Servez le risotto avec les petits dés de butternut cuit au four sur le dessus, parsemer de copeaux de parmesan et de noisettes concassées.

On cuisine

Banana bread purée de noisettes & chocolat


Pour un cake de taille moyenne

– 2/3 bananes : 1 banane bien mûre pour l’appareil (2 si vous aimez vraiment ça) et 1 pour la déco
– 60g de sucre roux
– 1 cuillère à soupe de purée de noisettes
– 80ml de lait (vous pouvez le remplacer par du lait végétal)
– 170g de farine
– 1 cuillère à café de levure
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
– 100g de pépites de chocolat

Dans un saladier, commencer par écraser deux bananes épluchées à la fourchette. Ajouter le sucre et la purée de noisettes, le lait puis la farine, la levure et le bicarbonate de soude. Mélanger jusqu’à obtenir une consistance assez homogène.

Finir par verser les pépites de chocolat. Beurrer ou chemiser un moule à gâteau avec du papier cuisson (ici nous avons pris un moule à cake) puis verser l’appareil. Avant d’enfourner, couper une banane en deux et disposer la directement sur l’appareil. Saupoudrer d’une cuillère à soupe de sucre roux pour faire caraméliser le tout.

Faire cuire à 180°C pendant 45 minutes en surveillant bien sûr car cela dépend des fours (le gâteau est cuit lorsque vous plantez un couteau et qu’il ne ressort pas humide).

Gourmandise assurée !

On cuisine

Asperges blanches rôties, sauce beurrée à l’orange & noisettes


Pour deux personnes

– une bonne d’asperges blanches
– 3 jaunes d’oeufs
– une orange
– 40g de beurre
– du persil
– du sel et poivre
– un filet d’huile d’olive
– une poignée de noisettes concassées

Laver les asperges et les équeuter pour enlever la partie fibreuse. Pour cela, couper le talon sec avec un couteau puis éplucher délicatement le reste de la tige à l’aide d’un économe, du pied vers la pointe.

Vous pouvez les faire cuire de deux façons : à l’eau ou à la vapeur pendant une vingtaine de minutes, ou rôties au four comme ici (les asperges sont plus croquantes de cette façon, à voir selon vos goûts). Pour cette dernière manière, les disposer dans un plat à gratin bien enrobées d’un filet d’huile d’olive. Saler et poivrer puis enfourner pour 20 minutes.

Pour la sauce :
Extraire les zestes d’orange puis les réserver. Presser le jus et le faire réduire quelques minutes à la casserole. Ajouter les 3 jaunes d’oeufs puis fouetter énergiquement pour rendre le mélange mousseux. Enfin, ajouter progressivement le beurre en petits dés tout en continuant à fouetter comme pour une mayonnaise. Assaisonnez à votre convenance. Vous obtenez ainsi une sauce légère, fruitée et mousseuse !

Pour le dressage :
Disposer vos asperges dans un joli plat ou dans des assiettes individuelles. Parsemer de noisettes concassées et de persil ciselé. Arroser de sauce à l’orange puis disposer quelques petits zestes pour la touche finale. Déguster chaud !

On cuisine

Crumble de poireaux & chèvre frais aux noisettes

 

Pour deux personnes

Pour le crumble de noisettes
– 30g de farine
– 60 g de noisettes mixées
– 40g de parmesan
– 70g de beurre

– 2 petits poireaux
– 120g de chèvre frais
– une échalote
– des herbes aromatiques si vous le souhaitez (ciboulette, persil…)
– sel & poivre

Eplucher et enlever le vert et la racine de vos poireaux après les avoir bien nettoyés. Faire des tronçons larges d’environ 2 cm. Les faire cuire à la vapeur durant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Le but et de garder leur jolie forme de tronçons, veillez donc à bien les disposer avant la cuisson.

Pendant ce temps, mélanger le beurre avec la farine, les noisettes mixées et le parmesan dans un saladier, à la main, de façon à former un sable. Il faut que la pâte est une consistance graineuse, comme du sable. N’hésitez pas à laisser des morceaux plus gros que d’autres.

Dans un bol, écraser ensuite grossièrement le chèvre frais avec l’échalote émincée finement. Saler, poivrer à votre convenance et ajoutez y des herbes aromatiques ciselées si vous le souhaitez.

Enfin, dans des petits plats à gratins, étaler une couche de la préparation au chèvre frais dans le fond, puis déposer joliment vos tronçons de poireau (comme sur la première photo). Terminer en recouvrant de crumble de noisettes.

Enfournez durant 30 minutes à 200°C  (jusqu’à ce que le crumble soit doré).

Savourez, accompagné d’une petite salade verte 🙂

On cuisine, On découvre

Muffins à la pâte à tartiner x Les Délices Français


Ce mois ci, nous avons eu le plaisir de recevoir la nouvelle box Les Délices Français. Le thème ? Le goûter ! Nous avons été séduites par cette box invitant à la sérénité et au cocooning chez soi : quoi de mieux que de se retrouver autour d’un goûter gourmand et réconfortant au calme ?

C’est donc avec plaisir que nous avons imaginé cette recette à partir de la pâte à tartiner Bovetti : une tuerie ! Cette véritable pâte à tartiner artisanale au caractère marqué (ce sont des noix qui la composent) est garantie sans huile de palme.

Voici donc la recette pour 9 petits muffins à la pâte à tartiner

– 190g de farine
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 pincée de sel
– 1 oeuf
– 40g de sucre en poudre
– 40g de cassonade
– 120 ml de lait
– 80g de beurre fondu
– 1 sachet de sucre vanillé
– de la pâte à tartiner

Préchauffer votre four à 180°C.
Dans un saladier, mélanger ensemble  : la farine, la levure et la pincée de sel.
Dans un autre bol, mélanger l’oeuf avec le sucre, la cassonade et le sucre vanillé. Versez y le lait et le beurre préalablement fondu. Enfin, ajouter petit à petit le mélange précédent (farine, levure /sel) en prenant soin de bien incorporer le tout.

Enfin, remplissez vos petites caissettes à muffins avec la pâte : au 2/3 pour commencer dans chaque fond. Par dessus, ajouter une cuillère à café de nutella, et enfin, recouvrir du reste de pâte.

Saupoudrer de cassonade et enfourner 30 minutes à 180°C (surveiller vos muffins). Enfoncer la pointe d’un couteau pour vous assurer qu’ils sont cuits.

Pour que ce soit plus joli (et encore plus gourmand !!), nous avons ajouté un glaçage à la pâte à tartiner par dessus. C’est tout simple à faire, mais vous pouvez les manger tels quels.

Pour le glaçage : fouetter énergiquement 60g de beurre ramolli avec une cuillère à soupe de pâte à tartiner et 30g de sucre glace. Disposer ensuite votre glaçage sur chaque muffin à l’aide d’une poche à douille puis parsemer de petites noisettes. Le tour est joué !

 

On cuisine

Potimarron rôti sur quinoa, fromage frais & noisettes

motifs-2016-automne-quinoamontage_quinoa_potiron potiron_quinoa7-2 montage_quinoa_potiron3potiron_quinoa6
Aujourd’hui, on profite de trouver encore de la courge sous toutes ses formes pour vous proposer un plat aux couleurs automnales. Après vous avoir présenté la courge en salé autour d’une soupe chaude ici ou en sucré autour de petites pumpkin pie gourmandes ici, on vous la cuisine dans un plat d’automne hiver aux notes réconfortantes.

Pour deux personnes
– Un petit potimarron
– 100g de quinoa (ou l’équivalent d’un verre de quinoa)
– 150g de fromage frais (type chèvre frais ou brebis frais)
– un demi oignon rouge
– une poignée de noisettes
– du persil
– une petite cuillère de cassonade
– sel & poivre
– huile d’olive
– un filet de vinaigre balsamique

Rincer le potimarron et le couper en deux, puis en fines tranches (vous pouvez garder la peau). Dans un plat adapté au four, disposer les tranches. Couper l’oignon rouge en fines lamelles et le parsemer sur les tranches de potimarron. Saler, poivrer, ajouter une petite cuillère de cassonade. Arroser d’un filet d’huile d’olive et enfourner à 200°C pendant une vingtaine de minutes (il faut que le potimarron ressorte rôti. Pour en vérifier la cuisson, piquer une pointe de couteau dedans, il faut qu’il soit tendre).

Pendant la cuisson du potimarron, porter une casserole emplie de deux verres d’eau à ébullition. Faire cuire le quinoa durant 10 minutes. Egoutter et disposer dans des assiettes.

Pour le dressage, répartir quelques tranches de potimarron sur le quinoa, ainsi que les lamelles d’oignon rouge. Parsemer de dés de fromage frais et de noisettes concassées. Arroser d’un filet de vinaigre balsamique, ciseler le persil par dessus et servir aussitôt.

On découvre, On teste

Mamm Cookies – Les cookies comme à la maison

motifs-2016-automne-mammmamm_cookies0 mamm_cookies_montage2 mamm_cookies3mamm_cookies7-pack

Aujourd’hui pas de recette, on vous parle d’une petite marque qu’on a découvert il n’y a pas longtemps : Mamm Cookies, les cookies nantais. Vous connaissez ?

Les jours de grosse gourmandise mais de flemme ça existe, eh oui même chez nous ! On a donc voulu tester les pâtes à cookies nantaises prêtes à l’emploi. Elles ont été concoctées avec amour par Morgane et Emmanuel, à l’origine pour leurs enfants, dans leur propre cuisine. Aujourd’hui commercialisées pour notre plus grand bonheur, elles sont prêtes à cuire, sans colorants ni autres additifs, et  toujours fabriquées artisanalement avec des ingrédients locaux sélectionnés avec soin. De quoi se régaler tout en ayant bonne conscience.

Nous avons eu le plaisir de goûter 4 délicieuses recettes : chocolat au lait & noisettes, chocolat noir, caramel-noix de pécan et nature, à personnaliser avec les ingrédients de son choix.

Verdict, après avoir formé des boules à partir de la pâte, laisser cuire une douzaine de minutes : c’est d’une simplicité déconcertante.

Résultat, une texture fondante comme on l’aime (veiller à sortir les cookies du four encore moelleux), les cookies sont à tomber, et bluffants comme si nous les avions faits nous mêmes :p Parfaits pour un goûter réconfortant un après-midi d’automne…

Pour découvrir la marque et goûter c’est par ici !
http://www.mamm-cookies.fr/

On cuisine

Madeleines salées – chèvre lardons noisettes

MOTIFS-2016-madeleinesIMG_1128 IMG_1112-2
Pour une vingtaine de madeleines :
– 80g de beurre
– 150g de farine
– 2 oeufs
– 1 sachet de levure
– 1 pincée de sel
– une barquette de lardons
– quelques noisettes
– une barquette de chèvre
– de l’origan

Faire fondre le beurre au bain-marie. Dans un bol mélanger la farine, la levure, le sel aux oeufs et au beurre fondu. Mélanger le tout au chèvre jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène. Concasser les noisettes en petits morceaux et les ajouter au mélange. Ajouter les lardons et l’origan. Vous pouvez bien évidement ajouter des tomates séchées, des olives ou tout autre chose qui vous semble bon et que vous avez dans votre frigo 😉
Une fois le mélange prêt, remplir des moules à madeleines d’un peu de pâte et enfourner le tout pour 30 minutes à 200°C. Ne mettez pas trop de pâte dans vos moules il faut laisser la place à chaque madeleine de gonfler 🙂

Sortir du four et déguster chaud ou froid à l’apéro ou au dîner avec une petite salade à côté. Bon appétit les amis !

On cuisine

Pâte à tartiner choco noisettes maison

MOTIFS-2016-pate-à-tartinernutella1 nutella2 nutella4 nutella5

Le nutella c’est déjà un pêché en soit alors le fait maison… C’est vraiment plus simple que ça en a l’air, il faut juste avoir un petit peu de temps devant soi pour une des étapes de la recette que voici :

Pour un pot moyen

– 250g de noisettes décortiquées (ou directement épluchées en plus)
– 150g de sucre glace
– 15 ml d’huile de tournesol
– 200g de chocolat au lait
– 50g de chocolat ultra noir
– une pincée de sel

L’étape la plus longue (mais indispensable pour faire ressortir ce goût si particulier de la pâte à tartiner), c’est de torréfier les noisettes.
Pour cela, les disposer sur une plaque de cuisson et les enfourner à 180°C durant une quinzaine de minutes. Les noisettes doivent devenir noires (comme si elles étaient brulées).

Après refroidissement, enlever la peau des noisettes : celle ci s’enlève normalement toute seule avec les doigts ! (si vous voulez faire plus simple, vous pouvez également trouver des noisettes préalablement épluchées.

Mixer les noisettes entièrement épluchées et le sucre glace en poudre très fine.

Faire fondre le chocolat au bain marie puis ajouter les noisettes à cette préparation. Mélanger jusqu’à obtenir une consistance homogène, ajouter l’huile et la pincée de sel. N’hésitez pas à repasser le tout au mixeur si vous souhaitez une pâte bien lisse.

À tartiner sur une généreuse tranche de brioche, c’est la régression assurée !

On cuisine

Granola maison au chocolat

granola0granola2 granola3 granola4
Pour un pot moyen
– Flocons d’avoine (environ 150g)
– Deux poignées d’amandes (environ 50g)
– Deux poignées de noisettes (environ 50g)
– Des raisins secs (environ 50g)
– Du sirop d’agave (environ 4 cuillère à soupe)
– Un peu de cassonade
– Du chocolat noir

Dans un moule à tarte ou une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, étaler les flocons d’avoine. Ajouter les noisettes et les amandes concassées de façon grossière. Mélanger le tout puis arroser d’un filet de sirop d’agave et saupoudrer de cassonade. Enfourner le tout thermostat 150°C pendant 10 minutes. Sortez le plat pour mélanger une nouvelle fois l’ensemble puis ré-enfourner pendant 10 minutes.
Il faut que le mélange obtienne une jolie couleur dorée.

Une fois les graines dorées, laisser refroidir à température ambiante. Pendant ce temps, morceler le chocolat noir de façon à obtenir des pépites généreuses.

Lorsque l’avoine a totalement refroidi, ajouter les raisins secs et les pépites de chocolat. Conserver votre granola dans un bocal hermétiquement fermé.

Vous pouvez déguster votre granola accompagné de fromage blanc et de fruits frais : banane, myrtilles, kiwi… ! Selon vos envies. Nous avons volontairement conçu notre petite recette assez brute et simple parce qu’on aime le granola de cette façon. Mais il y a tellement de façon de l’accommoder ! Vous pouvez y mettre d’autres fruits secs (abricots, cramberries, baies de goji, de la noix de coco rapée…) ou encore d’autres oléagineux (noix, pistaches…). Laissez parler votre imagination 🙂

En tous les cas, voilà de quoi faire le plein de bonheur chaque matin au petit déjeuner !