On cuisine

Madeleines sans gluten – Amande, sarrasin & chocolat

Pour 16 à 18 madeleines
– 80g de poudre d’amandes
– 50g de farine de sarrasin
– 40g de mélasse
– 1 pincée de sel
– 1 cc de levure
– 30g de miel
– 80g de beurre
– 30g de beurre de noisette (optionnel, à remplacer par 20g de beurre)
– 1 oeuf
– 1 carré de chocolat par madeleine

Pour le nappage au chocolat
– 100g de chocolat
– quelques amandes hachées (ou autres noix de votre choix)

Faites fondre le beurre. Dans un bol mélangez la poudre d’amandes, la farine, la mélasse, la pincée de sel et la levure. Incorporez ensuite, le miel, le beurre de noisette, l’oeuf puis le beurre lorsque celui ci a refroidit. Mélangez bien le tout.

Puis laissez refroidir la pâte 1 bonne demi heure au frigo.

Déposez une grosse cuillère à café de pâte dans vos moules, pas plus car la pâte va beaucoup gonfler. Déposez-y un carré de chocolat au centre de chaque petite boule de pâte.

Enfournez pour 12 minutes à 150°C. Laissez-les refroidir à la sortir du four avant de vous attaquer au nappage.

Faites fondre les 100g de chocolat à feu doux et hachez les amandes en tout petit. Trempez un coté de vos madeleines dans le bol de chocolat puis dans celui des amandes et disposez les ensuite sur du papier cuisson.

Et voici, de jolies madeleines sans gluten, toutes gourmandes 🙂

On cuisine

Velouté de patate douce, chèvre frais et noisettes

Pour 4 personnes

  • 2 patates douces d’environ 400g chacune
  • 1 oignon
  • 8cl de crème liquide (ou crème végétale)
  • Un cube de bouillon de légumes
  • Une pincée de muscade
  • 100g de chèvre frais
  • Une poignée de noisettes
  • Une petite botte de persil
  • Sel et poivre

Dans une casserole, mettez la patate douce coupée en dés et l’oignon à cuire dans 70cl d’eau, avec le cube de bouillon. Faites cuire pendant 20 minutes jusqu’à ce que les morceaux de patate douce soient tendres. A l’aide d’un mixeur plongeant, mixez le tout avec la crème liquide jusqu’à l’obtention d’un velouté. Si vous aimez la soupe plus fluide, ajoutez de l’eau.

Assaisonnez de sel et poivre, ainsi que de muscade.

Servez parsemé de persil ciselé, de noisettes concassées et de chèvre frais émietté !

On cuisine

Pommes de terre hasselback à la suédoise

Pour 4 personnes
– Une vingtaine de petites pommes de terre
– De la fleur de sel
– Un filet d’huile d’olive
– Quelques branches de thym
– Une tête d’ail

Pour la sauce
– Un yaourt grec
– Des herbes aromatiques (ciboulette, persil…)
– Une pincée de paprika ou épices au choix
– Le jus d’un demi citron
– Un filet d’huile d’olive
– sel et poivre

Pour les pommes de terre, rien de plus simple : fendez chaque patate comme si vous alliez les trancher mais sans aller jusqu’au bout, de façon à former des petits éventails. Petite astuce : pour vous aider, vous pouvez disposer la pomme de terre sur deux piques à brochettes, le couteau sera arrêté par l’épaisseur du pique !

Disposez les pommes de terre dans un plat à gratin, ajoutez les gousses d’ail entières . Parsemez de thym, poivre, arrosez d’huile d’olive.

Enfournez à 190°C pour 45 minutes en surveillant bien.

Pour la sauce, mélangez tous les ingrédients avec les herbes aromatiques ciselées.

Dégustez les pommes de terre avec la sauce, saupoudré de fleur de sel et accompagnez d’une petite salade verte !

Pour les carnivores et les gourmands, vous pouvez glisser entre chaque interstices de pomme de terre du bacon, du fromage à raclette etc… ! La recette est personnalisable à l’infini.

On cuisine

Velouté de chou romanesco, pesto d’herbes

Pour 4 personnes

  • 1 chou romanesco (comme c’est vraiment la fin de saison, ça marche aussi avec un chou fleur, ou un brocolis…)
  • 1 oignon
  • 8cl de crème liquide (ou crème végétale)
  • Un cube de bouillon de légumes

Pour le pesto d’herbes :

  • Une botte d’aromatiques au choix (persil, basilic…, ça marche même avec un reste de sachet de roquette) !
  • 10cl d’huile d’olive
  • 50g de parmesan râpé
  • Une gousse d’ail épluchée et dégermée
  • sel et poivre

Enlevez les feuilles du chou ainsi que le pied puis détaillez en fleurettes. Epluchez l’oignon puis coupez le en lamelles.
Dans une casserole, mettez les fleurettes et l’oignon à cuire dans 1L d’eau, avec le cube de bouillon. Faites cuire pendant 20 minutes jusqu’à ce que les morceaux de chou soient tendres. A l’aide d’un mixeur plongeant, mixez le tout avec la crème liquide jusqu’à l’obtention d’un velouté. Si vous aimez la soupe plus fluide, ajoutez de l’eau.

Pour le pesto d’herbes : mixez ensemble tous les ingrédients puis parsemez le velouté de ce pesto. Vous pouvez aussi ajouter du granola salé dont on vous avait donné la recette ici !

On cuisine

Tofu au beurre et ses naans au fromage

Pour 4 personnes
Pour le tofu mariné
– 400g de tofu ferme
– 2 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
– 1 cuillère à soupe de jus de citron
– 1 cuillère à soupe de paprika
– 1 cuillère à café de curry
– 1 cuillère à café de curcuma
– sel et poivre
– de l’huile d’olive pour la cuisson

Pour la sauce au beurre
– 1 boite de concentré de tomate et 3 fois son volume d’eau
– 3 gousses d’ail
– 2 cuillères à café de curry
– 1 cuillère à café de sirop d’érable ou de sucre
– 3 cuillères à soupe de paprika
– 2 cuillères à café de gingembre
– 2 cuillères à café de curcuma
– 100g de crème liquide
– sel et poivre
– quelques bruns de coriandre
– de l’huile d’olive pour la cuisson

Pour les Naans
– 8g de levure de boulanger sèche
– 1 cuillère à café de sucre
– 10cl d’eau tiède
– 250g de farine
– 1 demi cuillère à café de sel
– 5cl d’huile d’olive
– 75g de yaourt nature
– 8 à 12 portions de vache qui rit (tout dépend de la taille des naans que vous souhaitez faire)

Commencez par confectionner les naans.
Dans un petit bol dissoudre la levure avec la cuillère de sucre. Laissez de côté 5 petites minutes. Dans un gros bol versez la farine, le sel, l’huile d’olive et le yaourt. Rajoutez le mélange de levure/eau/sucre et pétrir (à la main ou au robot) jusqu’à l’obtention d’une pâte bien souple et homogène.
Laissez gonfler la pâte pendant 1h30/2h.
Sur un plan de travail fariné, venez y déposer la pâte et divisez là en 8 à 12 portions (selon votre préférence de taille). Avec chaque petit morceau de pâte formez une boule grossièrement et venez l’écraser légèrement à l’aide de vos doigts. Déposez une portion de vache qui rit à l’intérieur et reformer la boule par dessus.
Vous pouvez ensuite étaler la pâte délicatement à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Prévoyez de les cuire au moment de servir, c’est meilleur. Faites les revenir de chaque côté dans une poêle avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Pour le tofu :
Dans un premier temps essorez le bloc de tofu sans un torchon propre jusqu’à ce qu’il soit bien sec. Puis découpez-le en dés. Dans un gros bol venez y verser tous les ingrédients et rajouter l’ail hachée très finement. Ajoutez-y le tofu et mélanger jusqu’à ce que le tofu est tout absorbé. Déposez ensuite les dés de tofu sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez à 200°C pour 15/20 minutes. Retournez les dés à mi-cuisson. Vous pouvez également les faire revenir à la poêle en rajoutant 2 cuillerées de farine pour un résultat un peu plus de croustillant.

Pour la sauce :
Épluchez et hachez très finement les gousses d’ail puis les faire revenir à feu doux, à la poêle dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez le sirop d’érable et le concentrée de tomate avec une première fois son volume d’eau et mélanger le tout. Ajoutez-y les deux autres volumes d’eau, les épices, salez et poivrez. Faites revenir à feu doux quelques minutes puis ajouter la crème au moment de servir. Il n’y a plus qu’à ajouter les dés de tofu et accompagner ça de naans et/ou de riz. Ajoutez quelques feuilles de coriandre et le tour est joué !

Bon appétit 🙂

On cuisine

Tarte rustique aux pommes et gingembre

Pour 6 personnes
Pour la pâte (ou une pâte brisée toute faite)
– 175g de beurre (sorti 1h avant pour être à température ambiante)
– 250g de farine de blé
– 80g de sucre
– 6cl d’eau
– une pincée de sel

– 4 pommes
– Un petit morceau de gingembre
– Une cuillère à soupe de cassonade
– Quelques amandes effilées
– Une compote

Dans un saladier, mélangez la farine avec le beurre mou, le sucre, le sel et l’eau. Pétrissez jusqu’à ce que votre pâte soit homogène. Ajoutez un peu de farine si la pâte est trop collante, ou inversement un peu d’eau si elle est trop sèche.

Formez une boule, filmez la puis placez au frais 1h.

Préchauffez le four à 180°C.
Etalez la pâte jusqu’à former un rond que vous disposerez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Etalez de la compote nature puis râpez finement des zestes de gingembre frais.

Lavez-vos pommes puis coupez les en tranches très fines. Disposez les en éventail sur la compote. Parsemez de noisettes de beurre, de cassonade et d’amandes effilées.

Repliez les bords de pâte de façon irrégulière sur les pommes puis enfournez pendant 30 minutes jusqu’à ce que la tarte soit dorée.

Dégustez !

On cuisine

Polenta crémeuse, tomates cerises rôties et chèvre

Pour 4 personnes
– 150g de polenta de maïs
– une gousse d’ail
– Une barquette de tomates cerises
– Une bûche de chèvre cendré ou chèvre normal
– un sachet de parmesan
– quelques feuilles de roquette
– 800ml de liquide (soit moitié lait moitié bouillon, ou que eau ou que lait)
– sel poivre
– huile d’olive

Epluchez et dégermez l’ail puis hachez le. Dans une poêle, faites revenir l’ail avec les tomates cerises puis réservez. Emiettez le chèvre en petits dés.

Maintenant, attention car la cuisson de la polenta est très rapide. Il faut que tous vos éléments soient prêts à dresser pour vous assurer de manger une polenta bien crémeuse. Dans une casserole, faites bouillir les liquides. Versez ensuite la polenta en pluie sans cesser de remuer. Salez, poivrez.

Laissez cuire 1 minute jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux. Ajoutez le parmesan râpé puis continuez toujours de mélanger pendant 1 minute. Ajoutez du lait si elle est trop dense, il faut que cela reste crémeux.

Servez immédiatement lorsque tout est homogène, sinon la polenta va devenir compact. Dans des assiettes creuses, mettez une couche généreuse de polenta, puis surmontez de tomates cerises rôties, de dés de chèvre et de quelques feuilles de roquette.

N’hésitez pas à accommoder la polenta avec des légumes de saison, ça peut être une poêlée de champignons en automne, des dés de potiron rôtis au four, de la féta, des noisettes… amusez-vous !

On cuisine

Chakchouka à la feta

Pour 4 personnes
– 3 poivrons
– 5 tomates
– Un bloc de feta
– 4 oeufs
– une gousse d’ail
– 1 oignon jaune
– Une demi botte de persil
– huile d’olive
– une pincée de cumin
– une pincée de paprika
– sel et poivre

Epluchez l’oignon et l’ail. Emincez les, ainsi que les poivrons en lamelles. Coupez les tomates en quartiers.

Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle (qui passe au four) puis faites dorer les oignons. Ajoutez les tomates et les poivrons, salez, poivrez, assaisonnez de cumin et paprika et laissez compoter. Vous pouvez ajouter un demi petit verre d’eau pour avoir une consistance plus onctueuse ou si cela accroche.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 200°C.

Creusez 4 puits dans la compotée de poivrons aux tomates puis cassez y les oeufs. Parsemez de feta émiettée puis enfournez pendant 8 minutes en surveillant. Sortez la poêle lorsque les blancs d’oeufs sont cuits, il faut que les jaunes soient encore coulants.

Parsemez de persil ciselé. Vous pouvez ajouter quelques gouttes de tabasco si vous aimez manger pimenté.

Pour accompagner, de belles tranches de pain de campagne grillées, ou alors des galettes de pain à tremper dans la chakchouka, un délice !

On cuisine

Tartines crème de mozzarella, champignons et thym

  • 6 belles tranches de pain
  • 6 champignons de Paris (ou ça peut être d’autres légumes, des tomates séchées, des tomates cerises, des courgettes grillées… laissez vous inspirer par la saison).
  • du thym frais
  • Deux boules de mozzarella
  • 20cl de crème liquide
  • Un filet d’huile d’olive
  • Du sel et poivre

Dans une casserole, mettre à chauffer la crème liquide puis ajouter la mozzarella émiettée. Salez, poivrez, mélangez puis laissez fondre à feu doux. Placez le mélange au réfrigérateur pendant au moins 1H.

Pendant ce temps, grillez légèrement les tranches de pain. Coupez très finement les lamelles de champignons (à la mandoline c’est encore mieux).

Sortez la crème à la mozzarella puis mixez à l’aide d’un mixeur plongeant jusqu’à ce que la crème soit homogène.

Tartinez les tranches de pain avec cette crème à la mozzarella. Surmontez de petites tranches de champignons. Salez, poivrez, arrosez d’un filet d’huile d’olive et saupoudrez de feuilles de thym. C’est prêt !

On cuisine

Gâteau moelleux citron myrtilles

Pour 6 personnes
110g de beurre à température ambiante
150g de farine
130g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
3 cuillères à soupe de crème liquide
1 sachet de levure
2 oeufs
1 pincée de sel
Le zeste d’un citron
200g de myrtilles

Pour le glaçage (facultatif)
100g de sucre glace
2 cuillères à soupe d’eau
Quelques gouttes de jus de citron

Préchauffer le four à 180°C.

Battre ensemble le beurre mou et les sucres pour obtenir un mélange un peu crémeux. Continuez de battre en ajoutant les oeufs, la crème liquide, le sel, la levure, et le zeste du citron.

Ajouter ensuite la farine et mélanger à la maryse. Incorporez délicatement vos myrtilles (garder une poignée pour la déco si vous le souhaitez).

Verser l’appareil dans un moule à charnière rond préalablement beurré, étalez bien la surface du gâteau à l’aide de la maryse. Enfournez pendant 45 minutes. Pour vérifier la cuisson de votre gâteau, planter la pointe d’un couteau dedans, elle doit ressortir sèche.

Pour le glaçage, mélangez ensemble le sucre glace, l’eau et le jus de citron jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Versez cette préparation uniformément sur le gâteau. Parsemez de zeste de citron et de myrtilles fraîches.