On cuisine

Pancakes moelleux – Ricotta, citron & pavot

Pour une trentaine de pancakes :
250g de farine
1 cuillère à café de sucre
1 sachet de levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
2 oeuf
75g de ricotta
1 pincée de sel
175ml de lait
le jus d’un demi citron
1 cuillère à café de zest de citron (non traité)
1 cuillère à soupe de graine de pavot

Mettre la farine, la levure, le bicarbonate, le sucre et la pincée de sel dans un saladier et mélanger. Creuser un puit et ajouter les oeufs. Fouetter énergiquement l’ensemble. Ajouter la ricotta, le jus de citron, le zest et les graines de pavot. Délayer le mélange avec le lait petit à petit jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène mais surtout pas trop liquide.

Laisser reposer la pâte pendant au moins 1h au frais.

Dans une poêle faire chauffer de l’huile ou du beurre pour qu’elle n’adhère pas. Verser une grosse cuillère dans une poêle et former un cercle Faire cuire les pancakes en les écartant les uns des autres. Réservez au chaud et dégustez !

Ajoutez une cuillère de crème fouettée et du sirop d’érable sur le dessus, et régalez vous 😀

On cuisine

Tarte printanière – Rhubarbe, fraise & menthe

Pour la pâte brisée :
– 180g de farine
– 1/2 cuillère à café de sel
– 100g de beurre à température ambiante
– 4cl d’eau tiède
– 1 cuillère à café de sucre en poudre

Pour la garniture :
– 100g de sucre
– 5 branches de rhubarbe
– une petite barquette de fraises
– 1 branche de menthe fraiche

Confectionner d’abord la pâte brisée. Dans un bol mélanger la farine, le sel et le sucre puis ajouter le beurre en fines tranches. Mélanger du bout des doigts puis ajouter l’eau et bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Laisser reposer le temps de la préparation de la garniture.

Nettoyer et éplucher la rhubarbe puis la couper en tout petit tronçons. Laver et équeuter les fraises puis les couper en deux si elles sont petites, en 4 ou en 6 si elles sont plus grosses. Dans un gros bol, mélanger les morceaux de rhubarbe et de fraises avec le sucre. Ciseler la menthe et la mélanger à la garniture pour apporter un peu de fraîcheur.

Préchauffer votre four à 180ºC.

Prélever un gros tiers de votre pâte brisée et réserver pour la décoration. Étaler la plus grosse partie et déposer le dans un plat à tarte pour constituer le fond de tarte. Pré-cuire pendant une dizaine de minutes à 180ºC. Pendant ce temps étaler le reste de la pâte assez finement mais pas trop pour pouvoir la manipuler facilement. Découper des bandes de 2 ou 3 cm, et découper des longues bandes d’1/2 centimètre.
Sortir la pâte du four et venir y verser la garniture, attention à ne pas verser le jus qui à pu se constituer pour ne pas trop imbiber la pâte. Tisser un quadrillage sur le dessus avec les bandes les plus larges. Réalisez une fine tresse avec les bandes les plus fines que vous allez déposer sur le contour de la pâte une fois le quadrillage constitué.

Enfourner pendant 40 minutes puis laisser refroidir avant de déguster 🙂

On cuisine

Riz au lait à la vanille


– 120g de riz rond
– 1 gousse de vanille
– 1 pincée de sel
– 1l de lait entier (ou du lait végétal)
– 50g de sucre en poudre

Faire bouillir le lait avec le sucre et la gousse de vanille gratée au préalable. Ajoutez la pincée de sel.

Lorsque le lait bout, verser le riz en pluie et baisser le feu : il faut que la cuisson du riz se fasse tout doucement, c’est le secret 😉

Une fois que le niveau du lait a réduit jusqu’à effleurer la surface du riz, arrêter la cuisson et réserver, le riz va continuer à s’imbiber naturellement du lait chaud.

Vous pouvez déguster votre riz au lait tiède, nature ou avec de la confiture, des zestes d’agrumes, du sirop d’érable… faites vous plaisir !

On cuisine

Saveurs du Japon – Okonomiyaki au porc

Les Okonomiyakis vous connaissez ? C’est une spécialité de la ville d’Osaka au Japon. C’est une sorte de pancake à base de chou et on peut vous dire que c’est un régal 🙂

Pour 8 Okonomiyakis environ :

Pour l’omelette au chou :
– 1 chou chinois (750g environ)
– 4 gros oeufs
– 2 cuillères à soupe de pickles de gingembre rouge
(qui peut aussi être remplacé par du gingembre frais rapé)
– 1 bouillon de Dashi (dissout dans 75ml d’eau)
(à trouver en épicerie asiatique spécialisée)
– 150g de farine
– 1/2 cuillère à café de levure chimique
– 4 cuillères à café de sucre
– 1/2 cuillère à café de sel

Pour le dressage :
– 400g de poitrine de porc en tranches
– 2 oignons nouveau
– de la sauce Tonkatsu (à trouver en épicerie asiatique spécialisée)
– de la mayonnaise
– des flocons de bonite séchée (à trouver en épicerie asiatique spécialisée)

 

Mélanger les oeufs, la farine, la levure, le sucre et le sel. Venir y incorporer le bouillon de Dashi refroidit pour former une sorte de pâte à pancakes assez liquide. Hacher très finement le chou et l’ajouter à la préparation. Ajouter les pickles de gingembre et réserver au frais pendant 1 petite heure.

Émincer l’oignon nouveau et préparer tout ce qu’il faut pour le dressage. Faire chauffer une poêle de taille moyenne avec un peu d’huile de tournesol (ou toute autre huile au goût neutre).
Déposer 2 ou 3 grosses cuillères à soupe du mélange au chou pour former un gros pancake et étaler légèrement avec le dos de la cuillère que tout soit bien lié et qu’il n’y ait pas de trou. Recouvrir de quelques tranches de poitrine de porc.
Couvrir et laisser cuire à feu moyen pendant 5 minutes. Retourner votre Okonomiyaki pour faire cuire l’autre côté et faire griller le porc, couvrir et laisser cuire à nouveau 5 minutes.

Sortir de la poêle et servir recouvert de sauce Tonkatsu, de mayonnaise, de flocons de bonite et d’oignons nouveau.
Ça parait un peu étrange comme mélange mais on vous le promet vous allez adorer 😀
En plus de ça vous allez voir les petits flocons de bonite séchée s’agiter sur le dessus de votre Okonomiyaki, c’est parfait pour surprendre vos convives pour un diner 😉

On cuisine

Saveurs du Japon – Onigiri au thon

Pour 8 Onigiri :

Pour le riz :
– 200g de riz à sushi
– 2 cuillère à soupe de vinaigre de riz
– 1 feuille d’algue nori
– 1 cuillère à café d’huile de sésame
– cuillère à café de sésame noir

Pour la garniture:
– 1 petite boite de thon (93g)
– 1 cuillère à soupe de mayonnaise
– 1 cuillère à café de sauce soja
– 1 cuillère à café de gingembre rappé
– 1 oignon vert haché

Rincer le riz jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trouble. Essorer et le transférer dans une casserole avec 200ml d’eau. Faire bouillir le riz puis réduire la température et laisser cuire pendant 15 minutes. Le riz devrait avoir absorber la totalité de l’eau. Remuer puis arrêter le feu et recouvrir la casserole pour le laisser dans la vapeur pendant 5/10 minutes.
Ajouter le vinaigre et l’huile de sésame et bien mélanger. Laisser le tout refroidir.

Pour la garniture nettoyer d’abord le thon. Dans un bol émietter le thon et le mélanger à la mayonnaise, la sauce soja et le gingembre et bien mélanger. Mélanger l’oignon haché à la préparation.

Couper la feuille d’algue nori en petit rectangle et la laisser à disposition. Préparez un bol d’eau froide à côté de l’endroit ou vous allez preparer vos Onigiris. Prélevez une grosse cuillère à soupe de riz et la déposer dans vos mains préalablement mouillées. Aplatir le riz pour venir y déposer une cuillère à café de garniture au thon au centre. Refermer le riz sur cette garniture pour former une boule. Puis à l’aide de vos deux mains bien mouillées venez donner la forme triangulaire à ces petits Onigiris.
Lorsque la boule de riz est dans votre main gauche venez positionner l’autre main par dessus et appuyez votre pouce d’un côté, avec tous vos autres doigts de l’autre et avec cette autre main pour former ce triangle. Envelopper le dessous de l’Onigiri avec le rectangle de nori et saupoudrer le tout avec du sésame noir. C’est prêt !

On cuisine

Lasagnes roulées végétariennes – Aubergines, ricotta & basilic

Pour 4 personnes :
– 6/8 feuilles de Lasagne fraiches
– 1 boite de concentré de tomate (400g environ)
– 2 gousses d’ail
– 1 oignons jaunes
– 2 aubergines
– 1 bouquet de basilic
– 250g de ricotta
– Parmesan
– sel et poivre
– un peu d’huile d’olive

Commencer par émincer l’ail et l’oignon très finement et les faire revenir, à la poêle, dans un peu d’huile d’olive. Laver les aubergines et les couper en tout petits cubes. Les faire revenir à la poêle avec les l’ail et l’oignon. Une fois que le tout a bien été saisie rajouter le concentrer de tomate et le diluer avec 1 fois et demi son volume d’eau. Laisser mijoter une vingtaine de minutes jusqu’à que le mélange forme une sauce assez épaisse.

Pendant ce temps ciseler le basilic et le mélanger à la ricotta. Saler et poivrer. Couper les feuilles de Lasagne en deux dans le sens de la longueur.
Étaler un peu du mélange ricotta basilic sur toute la longueur de chacune des feuilles. Recouvrir ensuite d’un peu de sauce tomate, saupoudrer de basilic ciselé et saler, poivrer à nouveau. Mettre de côté un peu de sauce tomate.

Préchauffer votre four à 180ºC.

Dans un plat à gratin recouvrir le fond de celui-ci avec reste de la sauce tomate que vous avez mis de côté. Rouler les feuilles de Lasagne garnies sur elles mêmes et les déposer une à une dans le plat.

Recouvrir d’un filet d’huile d’olive. Raper un peu de parmesan sur le dessus. Enfourner à 180ºC pendant 40 minutes et c’est prêt 🙂

 

On cuisine

Cabillaud en croûte tressée, épinards et saumon

* Merci à Croustipate pour la Croustibox !

Pour 4 personnes
– 1 pâte feuilletée Croustipate 250G
– 1 pavé de cabillaud de 240g
– 2 tranches de saumon fumé
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– 1 noisette de beurre
– 500g d’épinards frais
– 1 gousse d’ail
– du sel et du poivre
– un filet d’huile d’olive
– des grains de sésame
– 1 cuillère à café de moutarde
– 1 jaune d’oeuf

Préchauffez votre four à 180°C.
Équeutez les épinards et hâchez les. Épluchez la gousse d’ail, enlevez la germe et hâchez la finement.
Dans une poêle, faites fondre une noisette de beurre. Faites revenir l’ail et les épinards pendant 5 minutes. Salez, poivrez. Egouttez le surplus d’eau.

Déroulez la pâte feuilletée. Au centre de la pâte, tartinez un peu de moutarde. Disposez les tranches de saumon fumé tout le long du centre de la pâte. Etalez ensuite les épinards par dessus.
Appliquez deux cuillères de crème fraîche. Enfin, déposez le pavé de cabillaud sur toute la longueur. Découpez ensuite des deux côtés opposés de cette rangée de farce centrale des bandelettes de pâte de 1cm de largeur partant du centre jusqu’aux extrémités de la pâte.

Repliez les bandelettes les unes sur les autres en les joignant vers le centre, de façon à former une tresse de pâte. (Commencez de haut en bas)

Enfin, badigeonnez d’un jaune d’oeuf pour plus de brillance et parsemez de grains de sésame.

Enfournez pendant 40 minutes à 180°C.

On cuisine

Cookies moelleux beurre de cacahuète


Pour une quinzaine de cookies

– 150g de farine
– 1 oeuf
– 60g de sucre en poudre
– 70g de cassonade
– 100g de beurre de cacahuète
– 110g de beurre
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
– 1 pincée de sel

Dans un saladier, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Dans un autre saladier, battre l’oeuf avec le beurre ramolli, les deux sucres et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Mélanger les deux préparations ensemble puis incorporer le beurre de cacahuète.

Préchauffer le four à 180°C.  Former des boules de pâte à la main (à peu près la taille d’une balle de ping pong) puis déposez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Ecraser légèrement les boules à l’aide d’une fourchette afin de créer des empreintes.

Enfourner pendant 12 minutes jusqu’à ce que les cookies soient légèrement dorés. Les sortir alors qu’ils sont encore mous et laisser refroidir avant de déguster !

 

On cuisine

Cake marbré chocolat matcha

* Merci à Nature’s party pour les jolis moules *

Pour un cake
– 200g de farine
– 150g de chocolat à patisserie
– 2 cuillères à café de thé matcha en poudre
– 100g de sucre
– 1 sachet de levure
– deux cuillères à soupe de purée d’amandes (en boutique bio)
– 40 cl de lait ou de lait végétal (amande, avoine…) pour les vegans 😉
– 1 pincée de sel

Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, sel et levure.

Ajouter la purée d’amandes puis le lait et bien mélanger à l’aide d’une spatule ou une maryse. Séparer la pâte obtenue en deux quantités égales dans deux contenants.

Verser le chocolat fondu dans une partie et mélanger.
Mélanger le thé matcha avec l’autre moitié.

Beurrer ou huiler un moule à cake, puis alterner les couches de pâte de différentes couleurs. Finir en parcourant le moule d’un pique à brochette ou d’un cure dent plongé dans la pâte, de façon à faire de jolis dessins sur le dessus du cake. Vous obtiendrez ainsi de belles marbrures !

Enfourner pendant 50 minutes à 180°C. Le cake est cuit lorsque la pointe d’un couteau ressort entièrement sèche. Laisser refroidir avant de démouler.

On cuisine

Carrot cake – Sans gluten

Pour le gâteau :
250g de carottes
125g de sucre
3 oeufs 
60g de noix
125g de beurre
80g de farine de pois chiche
100g de poudre d’amande
50g de farine de sarrasin
1 sachet de levure
1 c à s de Cannelle
1 c à c de Gingembre
1 c à c de Cardamone

Pour le glaçage :
80g de beurre ramolli à température ambiante
80g de sucre glace
150g de fromage frais (type Philadelphia ou St Moret)
Le zeste d’un citron
Quelques noix et noisettes concassées pour la déco

Rapper les carottes et réserver dans un bol. Blanchir les oeufs avec le sucre puis ajouter les farines, la poudre d’amande et la levure. Faire fondre le beurre et l’ajouter au reste de la préparation. Concasser les noix. Ajouter les épices à la préparation. Mélanger les carottes à la pâte puis les noix. Répartir le tout dans un moule préalablement beurré et enfourner le tout à environ 200°C pendant 45 minutes.

Pour le glaçage s’assurer que le beurre est bien ramolli, et le mélanger avec le sucre glace. Ajouter le fromage frais et mélanger énergiquement pour former un glaçage bien homogène et lisse. Ajouter le zest de citron au mélange et réserver au frais le temps que le gâteau cuise et refroidisse.

Une fois le gâteau cuit, le laisser refroidir. Recouvrir avec le glaçage à l’aide d’une spatule et concasser quelques noix et noisette pour la déco et c’est fin prêt pour se régaler.