Browsing Tag

parmesan

On cuisine

Risotto butternut, sauge & noisettes


Pour 4 personnes
– 250g de riz rond à risotto
– un filet d’huile d’olive
– 1 oignon
– 15cl de vin blanc
– un cube de bouillon poule
– 1l d’eau
– Un demi butternut (ou autre courge, potiron, potimarron…)
– 75g de parmesan
– Quelques feuilles de sauge
– une poignée de noisettes
– sel & poivre

Eplucher et découper le demi butternut. Couper les deux tiers en morceaux grossiers : les faire cuire à la vapeur pendant une vingtaine de minutes puis le réduire en purée. Découper le tiers restant en petits cubes à faire cuire au four 20 minutes à 200°C avec un trait d’huile d’olive et quelques feuilles de sauge.

Dans une casserole, faire bouillir l’eau avec le cube de bouillon jusqu’à ce qu’il se dissolve puis réservez.

Eplucher et émincer finement l’oignon. Dans une poêle, faire revenir les oignons dans un filet d’huile d’olive de façon à juste les blondir. Ajouter le riz. Remuer jusqu’à ce qu’il soit transparent. Verser le vin blanc et continuer de remuer jusqu’à ce qu’il soit absorbé.
A l’aide d’une louche, ajouter une petite quantité de bouillon dans la poêle. Remuer de nouveau jusqu’à ce que le bouillon soit absorbé. Répéter cette opération petit à petit, toujours en touillant, et en faisant absorber le bouillon petit à petit, de façon régulière.

Lorsque le riz est cuit (il doit être crémeux), ajouter la purée de butternut et bien mélanger afin d’obtenir une jolie couleur orangée. Saler, poivrer à votre convenance.

Servez le risotto avec les petits dés de butternut cuit au four sur le dessus, parsemer de copeaux de parmesan et de noisettes concassées.

On cuisine

Velouté d’asperges vertes & tuiles de parmesan

Pour 4 personnes

– une botte d’asperges vertes
– un demi oignon
– une échalote
– un cube de bouillon de poule
– 10cl de crème liquide
– une petite pomme de terre
– un peu de parmesan râpé
– sel et poivre

Équeuter les asperges et les éplucher de manière à enlever le maximum de fibres. Éplucher et émincer l’oignon et l’échalote, ainsi que la pomme de terre. Dans une casserole, faire cuire les légumes dans 80 cl d’eau avec le cube de bouillon de volaille pendant une vingtaine de minutes.

Pendant ce temps préparer sur une plaque allant au four une feuille de papier cuisson pour y déposer de petits tas de parmesan. Former un cercle et équilibrer l’épaisseur à l’aide d’une cuillère. Une fine couche suffit. Enfourner à four chaud (180°C) et laisser fondre et dorer pendant 3 à 5 minutes.

Lorsque les légumes sont cuits, vider la moitié de l’eau et ajouter la crème. Mixer le tout jusqu’à obtenir un velouté lisse et homogène. Saler et poivrer à votre convenance.

Servez chaud et ajoutez-y une petite tuile de parmesan sur le dessus 🙂

On cuisine

Crumble de poireaux & chèvre frais aux noisettes

 

Pour deux personnes

Pour le crumble de noisettes
– 30g de farine
– 60 g de noisettes mixées
– 40g de parmesan
– 70g de beurre

– 2 petits poireaux
– 120g de chèvre frais
– une échalote
– des herbes aromatiques si vous le souhaitez (ciboulette, persil…)
– sel & poivre

Eplucher et enlever le vert et la racine de vos poireaux après les avoir bien nettoyés. Faire des tronçons larges d’environ 2 cm. Les faire cuire à la vapeur durant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Le but et de garder leur jolie forme de tronçons, veillez donc à bien les disposer avant la cuisson.

Pendant ce temps, mélanger le beurre avec la farine, les noisettes mixées et le parmesan dans un saladier, à la main, de façon à former un sable. Il faut que la pâte est une consistance graineuse, comme du sable. N’hésitez pas à laisser des morceaux plus gros que d’autres.

Dans un bol, écraser ensuite grossièrement le chèvre frais avec l’échalote émincée finement. Saler, poivrer à votre convenance et ajoutez y des herbes aromatiques ciselées si vous le souhaitez.

Enfin, dans des petits plats à gratins, étaler une couche de la préparation au chèvre frais dans le fond, puis déposer joliment vos tronçons de poireau (comme sur la première photo). Terminer en recouvrant de crumble de noisettes.

Enfournez durant 30 minutes à 200°C  (jusqu’à ce que le crumble soit doré).

Savourez, accompagné d’une petite salade verte 🙂

On cuisine

Petits sablés au parmesan, thym & romarin

MOTIFS-2016-été-sabléssables1sables8sables5 sables3
Cette semaine on craque pour des petits sablés salés tout croustillant 😉

Pour une quarantaine de petit sablés :
– 175g de farine
– 100g de parmesan
– 75g de beurre salé
– 1 oeuf
– 30 cl d’huile d’olive
– 1/2 cuillère à café de fleur de sel (plus un peu pour la déco)
– 2 cuillère à café de romarin séché
– 2 cuillère à café de thym séché
– Un peu de thym frais pour la déco

Dans un saladier mélanger le beurre à la farine à l’aide d’une cuillère en bois ou à la main pour obtenir une pâte bien sablée. Ajouter le parmesan l’oeuf et l’huile d’olive et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte bien ferme et homogène. Incorporer à la pâte le thym, le romarin et la fleur de sel. Si la pâte est trop collante rajouter un peu de farine. Laisser reposer au frais une vingtaine de minutes.

Étaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur une surface farinée jusqu’à obtention d’une couche assez fine (mais pas trop non plus pour qu’ils ne se cassent pas trop facilement). Découper de petits cercles à l’aide d’un emporte pièce et les déposer sur un plaque recouverte de papier cuisson. À l’aide d’un couteau, tracer des petites lignes sur les sablés pour pas qu’ils ne fassent de bulles à la cuisson. Enfourner environ 20 minutes à 180°C.

Saupoudrer de fleurs de sel et de thym frais, servir chaud ou froid 🙂
C’est parfait pour l’apéro et on peut vous assurer qu’ils auront un franc succès 😀

On cuisine

Naans de printemps crème d’artichaut, asperges & parmesan

MOTIFS-2016-naans naans5 naans2naans1
Pour 4 petites tartines :

– 4 pitas ou naans
– une petite botte d’asperges vertes
– un demi oignon rouge
– du parmesan (ou une boite de copeaux de parmesan)
– une boite de chèvre frais
– quelques feuilles de salade

Pour la crème d’artichaut :
– 150g de coeur d’artichaut
– 1 demi gousse d’ail
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 1 cuillère à soupe de crème fraiche
– sel, poivre

Pour l’écrasé d’artichaut (une recette qu’on vous avait déja présentée ici ! CLIC !)

Émincer la moitié de la gousse d’ail. Dans un bol mixer grossièrement les coeurs d’artichaut, l’ail, deux cuillères à soupe d’huile d’olive et la crème fraiche. Saler et poivrer.

Faire griller les naans quelques minutes au four avec un trait d’huile d’olive.

Tartiner les naans

Etaler une couche généreuse d’écrasé d’artichaut sur les pains. Parsemer des différents ingrédients découpés : des petits tas de chèvre frais parsemés, de jolis morceaux d’asperge verte cuite. De fines lamelles d’oignons rouges pour le goût et le couleur, puis saupoudrer de gourmands copeaux de parmesan.

Quelques feuilles de salade pour la décoration, un tour de moulin à poivre et le tour est joué !

À déguster avec une salade, cette recette est un joli détournement de la tartine ou de la pizza : elle est à personnaliser comme bon vous semble. Avec des ingrédients frais (comme ici) ou à passer au four, tels que de la sauce tomate, du jambon cru, de la mozzarella râpée, des champignons… etc ! Amusez-vous !

On cuisine

Gnocchis maison patate douce & carottes

motifs-gnocchismontage_gnocchis retouche_photo2 retouche_photo4 retouche_photo6
Ingrédients

Pour 4 personnes
– Une grosse patate douce
– 2 carottes
– 200g de farine de blé (et un peu plus à côté)
– 200g de farine de sarrasin
– un oeuf
– une pincée de cardamone en poudre
– une pincée de cannelle en poudre
– une pincée de citronnelle en poudre
– un cuillière d’huile de coco (si vous avez)
– une poignée de pignons de pin
– de la ricotta
– du parmesan
– un cube de bouillon de volaille
– une noisette de beurre
– de l’huile d’olive
– sel, poivre
– des feuilles de roquette

Préparation de la pâte

Eplucher les légumes et les tailler en morceaux grossiers. Les faire cuire à la casserole dans de l’eau bouillante, après y avoir dilué le cube de bouillon au préalable. Lorsque les légumes sont cuits (la fourchette doit s’enfoncer dedans). Bien égoutter et mixer le tout de façon à obtenir une purée épaisse.

Ajouter petit à petit les deux farines à cette purée, ainsi que l’oeuf entier. Saler et poivrer, et assaisonner avec les épices ainsi que la cuillère d’huile de coco. Mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte malléable à la main (ajouter de la farine de blé si la pâte reste collante).

Fariner votre plan de travail et travailler la pâte de façon à former une boule. Séparer cette boule en plusieurs boudins plutôt fins (1 à 2cm d’épaisseur). Couper chaque boudin en sections de 2 cm à peu près. Faire des empreintes à l’aide d’une fourchette sur chaque section.

Cuisson des gnocchis
Faire bouillir de l’eau dans une grosse casserole. Y plonger les gnocchis. Lorsqu’ils remontent à la surface : ils sont cuits !
Pour encore plus de croustillant, vous pouvez ensuite les faire revenir à la poêle avec une noisette de beurre.

Pour le dressage : déposer les gnocchis dans une assiette. Faire dorer quelques pignons de pins à sec puis parsemer sur les gnocchis. Arroser d’un filet d’huile d’olive, déposer quelques feuilles de roquette et accompagner vos gnocchis d’un peu de parmesan râpé ainsi que de la ricotta (vous pouvez bien évidemment les accommoder à votre goût : une sauce crémeuse, quelques lamelles de jambon cru…).

À déguster sur le moment !

On cuisine

Recette d’hiver – Oeufs en cocotte

MOTIFS-oeufsretouche_photo1 retouche_photo5retouche_photo3

Une recette parfaite pour les soirs d’hiver ! Sans prise de tête, réconfortante 🙂

Pour deux personnes (cela équivaut à deux petites cocottes entrées, il est possible de doubler les proportions pour un plat plus conséquent ou pour les gros appétits !)
– une barquette de chorizo en tranches
– un poivron
– un demi oignon rouge
– de la moutarde à l’ancienne
– de la crème fraîche
– du parmesan rapé
– deux oeufs
– persil ou ciboulette
– sel & poivre

Dans un poêle, faire revenir le poivron émincé avec un filet d’huile d’olive.

Dans de petites cocottes individuelles, mélanger dans chacune d’elles : une cuillère à soupe de crème fraîche, une toute petite cuillère de moutarde à l’ancienne. Y déposer le poivron cuit et quelques morceaux fins d’oignon rouge. Puis découper des lamelles de tranches de chorizo à ajouter à la préparation. Saupoudrer de parmesan rapé.

Enfin, casser un oeuf directement dessus puis mettre les cocottes au four jusqu’à la cuisson du blanc de l’oeuf (cela dépend des fours, mais environ 5 minutes, c’est plutôt rapide au niveau de la cuisson, car il faut que le jaune reste coulant !)

Saler, poivrer, le tour est joué ! Vous pouvez ajouter de la ciboulette ou du persil finement haché sur le dessus au moment de servir, accompagné de mouillettes.

Vous pouvez bien évidemment varier la recette et y mettre ce que vous voulez à la place du chorizo et des poivrons : cela peut être du jambon cru, des champignons, des petits dés de tomate… etc !