Browsing Tag

hiver

On cuisine

Salade chou kale & patates douces rôties, vinaigrette de tahini

Pour la salade :
– 500g de chou kale
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– quelques tomates séchées
– quelques noix de cajou
– 150g de feta

Pour les patates douces roties :
– 1 grosse patate douce
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
– sel et poivre

Pour la vinaigrette, bien mélanger tous les ingrédients suivants de façon à obtenir une sauce onctueuse :
– 1 cuillère à soupe de tahini
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 1 cuillère à café de sauce soja
– le jus d’un demi citron vert
– 1 cuillère à café de miel
– poivre

Éplucher la patate douce et la couper en petits dés. Badigeonner les morceaux d’huile d’olive, saler poivrer et les enfourner en four une bonne vingtaine de minutes à 180˚C.

Éplucher le chou kale pour ne garder que les feuilles et retirer toutes les grandes tiges dures. Mélanger ces feuilles à l’huile d’olive et les masser quelques minutes pour les attendrir.

Dans un saladier ou dans des assiettes, déposer le chou kale, les tomates séchées, les noix de cajou et la feta émiettée. Ajouter les patates douces roties une fois refroidies et assaisonner avec la sauce au tahini.

C’est prêt et c’est aussi simple que ça !!! Une bonne recette de saison, équilibré et surtout gourmande à souhait 🙂

On cuisine

Velouté de carottes, lait de coco & citron vert


Pour 4 personnes

– 6 carottes
– une pomme de terre
– un oignon jaune
– 25cl de lait de coco
– le jus d’un demi citron vert
– un cube de bouillon de poule
– quelques noisettes pour ajouter du croquant (et pour remplacer les croûtons ^^)

Éplucher et découper les carottes et la pomme de terre en morceaux. Éplucher et émincer l’oignon.
Dans une casserole, faire cuire les légumes dans 80 cl d’eau avec le cube de bouillon de volaille pendant une trentaine de minutes. Lorsque les légumes sont cuits, vider la moitié de l’eau et ajouter le lait de coco. Mixer le tout !

Saler, poivrer puis ajouter le jus du citron vert pour le côté peps !

Et déguster bien chaud au coin du feu 🙂

 

On cuisine

Tagliatelles maison – sauce aux champignons et à la bière

Pour 4 personnes :

Pour les pâtes
– 300g de farine
– 2 oeufs
– 1 grosse pincée de sel
– 5cl d’eau

Pour la sauce
– 100g de champignons (de votre choix)
– 1 petit oignon
– 15cl de bière
– 5cl de crème liquide (ou un peu plus selon vos goûts)
– sel et poivre
– un peu de persil

Pour les pâtes c’est super simple ! Dans un saladier, mettre la farine et y casser les oeufs. Mélanger énergiquement à l’aide d’une cuillère en bois puis à la main. Ajouter le sel et l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte bien souple et homogène. Si la pâte est trop collante ajouter un peu de farine. (Si vous utilisez un laminoir il est essentiel que la pâte soit bien ferme et qu’elle ne colle pas, sinon elle risque de se trouer et d’être inexploitable). Laisser reposer la pâte une trentaine de minutes.

Avec un laminoir :
Prendre un morceau de pâte (pas trop gros) et le passer quatre à cinq fois au laminoir en le repliant à chaque fois en portefeuille. Puis réduire petit à petit l’écartement des rouleaux en y passant votre morceau de pâte à chaque fois jusqu’à obtenir l’épaisseur désirée. Puis passer chaque morceau dans l’accessoire à couper de votre machine.

Au rouleau à pâtisserie :
Fariner votre plan de travail et y étaler la pâte. Replier la pâte en portefeuille et l’étaler à nouveau, répéter cette opération une nouvelle fois et étaler la pâte le plus finement possible. (Si vous avez le temps vous pouvez laisser reposer votre pâte pendant 1h à température ambiante pour qu’elle soit plus facile à travailler). Une fois fait couper délicatement de fines lamelles de pâte de la largeur désirée.

Si vous ne dégustez pas vos pâtes immédiatement vous pouvez les enrouler sur elles-mêmes pour faire en sorte qu’elles ne se collent pas les unes aux autres.

Pour la sauce, émincer d’abord l’oignon et le faire revenir à feu moyen dans un peu d’huile d’olive. Émincer ensuite les champignons (après les avoir nettoyer à l’eau ou à l’aide d’une brosse). Après quelques minutes, ajouter les champignons aux oignons et les faire revenir quelques instant à feu fort. Baisser le feu et ajouter un peu de bière jusqu’à ce que vos champignons soient recouvert et laisser revenir à feu moyen. Répéter l’opération jusqu’à ce que la bière disparaisse et que vos champignons soient bien cuit et fondant. Ajouter un peu de crème liquide et c’est prêt !

Pour la cuisson des pâtes, porter de l’eau à ébullition et y plonger les tagliatelles. Faire attention à ce qu’elles ne collent pas au fond et remuer délicatement. Si vous avez réalisé vos Tagliatelles au laminoir laissez cuire 5min sinon laissez cuire jusqu’à 12min. Égoutter les pâtes puis les remettre sur le feu avec la sauce pour leur donner du goût.
Servez et saupoudrer de parmesan et de persils hachés, dégustez et régalez vous 😀
Bon appétit !

On cuisine

Velouté de celeri rave et pommes de terre

motifs-2016-automne-soupe_celeriveloute_celeri2 veloute_celeri4 veloute_celeri_montageveloute_celeri5

Pour 4 personnes

– Un petit celeri rave
– Deux petites pommes de terre
– Un oignon jaune
– Une petite gousse d’ail
– Quelques amandes pour les toppings
– Une pincée de muscade
– De la crème fraîche liquide
– Un cube de bouillon de poule
– sel et poivre

Porter 1 litre d’eau à ébullition avec le cube de bouillon de poule. Eplucher le celeri, les pommes de terre, l’ail (à dégermer) et l’oignon puis les découper en morceaux grossier avant de les plonger dans le bouillon. Laisser cuire environ une demi heure. Pour vérifier la cuisson, planter un couteau dans un morceau de celeri ou de pomme de terre : il faut que les légumes soient tendres. Prolonger la cuisson si ce n’est pas le cas.

Sortez du feu puis mixer le tout à l’aide d’un bras mixeur. N’hésitez pas à diluer davantage avec un peu d’eau petit à petit si vous préférez le velouté plus liquide. Saler, poivrer à votre convenance pour réajuster l’assaisonnement.

Pour le dressage, ajouter un trait de crème fraîche liquide puis saupoudrer de muscade et d’amandes concassées.

Servir bien chaud !

On cuisine

Potimarron rôti sur quinoa, fromage frais & noisettes

motifs-2016-automne-quinoamontage_quinoa_potiron potiron_quinoa7-2 montage_quinoa_potiron3potiron_quinoa6
Aujourd’hui, on profite de trouver encore de la courge sous toutes ses formes pour vous proposer un plat aux couleurs automnales. Après vous avoir présenté la courge en salé autour d’une soupe chaude ici ou en sucré autour de petites pumpkin pie gourmandes ici, on vous la cuisine dans un plat d’automne hiver aux notes réconfortantes.

Pour deux personnes
– Un petit potimarron
– 100g de quinoa (ou l’équivalent d’un verre de quinoa)
– 150g de fromage frais (type chèvre frais ou brebis frais)
– un demi oignon rouge
– une poignée de noisettes
– du persil
– une petite cuillère de cassonade
– sel & poivre
– huile d’olive
– un filet de vinaigre balsamique

Rincer le potimarron et le couper en deux, puis en fines tranches (vous pouvez garder la peau). Dans un plat adapté au four, disposer les tranches. Couper l’oignon rouge en fines lamelles et le parsemer sur les tranches de potimarron. Saler, poivrer, ajouter une petite cuillère de cassonade. Arroser d’un filet d’huile d’olive et enfourner à 200°C pendant une vingtaine de minutes (il faut que le potimarron ressorte rôti. Pour en vérifier la cuisson, piquer une pointe de couteau dedans, il faut qu’il soit tendre).

Pendant la cuisson du potimarron, porter une casserole emplie de deux verres d’eau à ébullition. Faire cuire le quinoa durant 10 minutes. Egoutter et disposer dans des assiettes.

Pour le dressage, répartir quelques tranches de potimarron sur le quinoa, ainsi que les lamelles d’oignon rouge. Parsemer de dés de fromage frais et de noisettes concassées. Arroser d’un filet de vinaigre balsamique, ciseler le persil par dessus et servir aussitôt.

On cuisine

Söta Salt + Kweezine !

MOTIFS-kweezinela-team-Kweezine_logo
Aujourd’hui, petit article particulier : on vous parle d’une toute nouvelle plateforme qu’on a découvert et qui nous a beaucoup parlé : le réseau social Kweezine. Bientôt disponible, ce site collaboratif propose la mise en relation des personnes (amateurs ou professionnels) qui désirent apprendre, discuter et partager la cuisine de toutes origines confondues. Le principe : en créant votre profil, vous pourrez organiser par vous-mêmes des rencontres culinaires, des cours de cuisine, des dégustations ou encore des repas conviviaux.

Depuis la création de notre blog, nous essayons de véhiculer cet esprit de partage, la transmission de recettes et la création de moments conviviaux. Nous réalisons chaque semaine nos images de façon très personnelle, en donnant de notre énergie pour vous communiquer notre amour de la cuisine et des belles images. Kweezine est tout autant un projet inspiré d’une histoire personnelle : David, le fondateur, a tout quitté pour monter son projet, persuadé que quand on ne peut pas apprendre auprès des siens, il y a une communauté pour y remédier.

C’est pourquoi, tout naturellement, nous avons voulu contribuer à notre manière à ce beau projet en devenant food reporter Kweezine ! Régulièrement, nous publierons et partagerons des recettes pour le blog de la plateforme ! De jolies rencontres en perspectives, de beaux moments de partage à venir : souhaitons plein de succès à Kweezine.

Pour en savoir plus : c’est ici !
http://kweezine.com/

Notre profil complet sur Kweezine :
http://blog.kweezine.com/delphine-floriane-sota-salt/

Enfin, retrouvez notre première recette imaginée pour le blog de Kweezine : une tarte poires, roquefort & noix !

retouche_photo1 retouche_photo2 retouche_photo3

Complètement réconfortante, cette tarte mêle douceur de la poire sucrée qui vient tempérer la force de caractère du bleu du fromage. Une recette parfaite pour l’hiver en somme. 

Pour la pâte brisée
– 75g de beurre (sorti 1h avant pour être à température ambiante)
– 150g de farine
– 10cl d’eau
– une pincée de sel

 Pour la garniture
– 2 belles poires
– Un pot de fromage blanc
– de la crème de Saint-aigur
– du roquefort
– Du sel et poivre
– Des noix
– Une cuillère à café de miel liquide
– Des feuilles de roquette pour la décoration 

Dans un saladier, incorporer d’abord le beurre, la farine et la pincée de sel à la main. Puis ajouter l’eau rapidement et pétrir la pâte jusqu’à obtenir un mélange homogène et bien souple. Former une boule. 

Farinez votre plan de travail et étaler la pâte de façon à obtenir une épaisseur régulière et assez fine. La placer dans le moule à tarte pour la pré-cuisson du fond de tarte. Pour cela, préchauffer votre four pendant 15 minutes puis enfourner durant 10 minutes à 200°C (évidemment, surveiller car cela dépend des fours !). 

Dans un petit bol, mélanger le fromage blanc avec la crème de Saint-aigur, puis étaler à votre convenance sur la pâte précuite pour faire une base crémeuse. Découper les poires de façon esthétique : nous avons choisi de les mettre en tranches très fines et de les alterner par petit paquet afin de créer un effet graphique. Mais laissez libre court à votre imagination, c’est aussi ça la cuisine !

Parsemer enfin quelques dés de roquefort préalablement coupés puis quelques cerneaux de noix. Remettre au four pour la cuisson finale durant 10-15 minutes selon l’épaisseur de vos morceaux de poire. 

Après cuisson, on a finalisé en badigeonnant un peu de miel liquide sur les poires pour les rendre bien brillantes. Vous pouvez également déposer quelques feuilles de roquette pour un joli rendu visuel. 

On cuisine

Recette d’hiver – Jolis mendiants

MOTIFS-hiver&noel
photo1retouche_photo6photo7photo3
Pour une trentaine de petits mendiants :

– une tablette de chocolat blanc de 180g (évidemment, cela peut être du chocolat noir ou du chocolat au lait !)
– un ensemble de fruits secs de votre choix : cela peut être des oléagineux comme des noisettes, des noix, des pistaches… ou des fruits séchés, tels que des cranberries, de la mangue, des raisins secs, des baies de goji…

Préparez une surface plane et froide recouverte d’une feuille de papier sulfurisé sur laquelle préparer vos mendiants. Découper en petit morceaux vos différents fruits secs s’ils sont gros et les mettre de côté.

Faites fondre au bain marie le chocolat blanc jusqu’à ce que celui ci soit lisse et brillant. Sortez la casserole du feu puis à l’aide d’une petite cuillère à café, dessiner des cercles de chocolat blanc sur le papier sulfurisé d’environ 4 cm de diamètre, de façon régulière (ça paraît difficile, mais une fois que le coup de main est pris, ça va tout seul !).

Enfin, avant que le chocolat ne refroidisse, parsemez de fruits secs vos cercles en appuyant légèrement pour que les morceaux s’incrustent dans le chocolat. Réserver au frigo jusqu’à ce que le chocolat durcisse complètement.

Les mendiants se décolleront ensuite tout seuls de votre feuille sulfurisée ! Vous pourrez les conserver dans un joli bocal au frais.

On cuisine

Recette d’hiver – Oeufs en cocotte

MOTIFS-oeufsretouche_photo1 retouche_photo5retouche_photo3

Une recette parfaite pour les soirs d’hiver ! Sans prise de tête, réconfortante 🙂

Pour deux personnes (cela équivaut à deux petites cocottes entrées, il est possible de doubler les proportions pour un plat plus conséquent ou pour les gros appétits !)
– une barquette de chorizo en tranches
– un poivron
– un demi oignon rouge
– de la moutarde à l’ancienne
– de la crème fraîche
– du parmesan rapé
– deux oeufs
– persil ou ciboulette
– sel & poivre

Dans un poêle, faire revenir le poivron émincé avec un filet d’huile d’olive.

Dans de petites cocottes individuelles, mélanger dans chacune d’elles : une cuillère à soupe de crème fraîche, une toute petite cuillère de moutarde à l’ancienne. Y déposer le poivron cuit et quelques morceaux fins d’oignon rouge. Puis découper des lamelles de tranches de chorizo à ajouter à la préparation. Saupoudrer de parmesan rapé.

Enfin, casser un oeuf directement dessus puis mettre les cocottes au four jusqu’à la cuisson du blanc de l’oeuf (cela dépend des fours, mais environ 5 minutes, c’est plutôt rapide au niveau de la cuisson, car il faut que le jaune reste coulant !)

Saler, poivrer, le tour est joué ! Vous pouvez ajouter de la ciboulette ou du persil finement haché sur le dessus au moment de servir, accompagné de mouillettes.

Vous pouvez bien évidemment varier la recette et y mettre ce que vous voulez à la place du chorizo et des poivrons : cela peut être du jambon cru, des champignons, des petits dés de tomate… etc !

On cuisine

Recette d’hiver – Moelleux crème de marron & pépite de chocolat

IMG_5639IMG_5617 IMG_5660 IMG_5667

Pour 10 petits moelleux :
250g de crème de marrons
150g de poudre d’amande
50g de beurre fondu
50g de sucre
50cl de lait d’amande (Un autre type de lait fera l’affaire)
2 œufs
120g de pépite de chocolat

Dans deux saladier séparer les blancs des jaunes d’œufs. Dans le premier battre les jaunes d’oeufs avec le sucre. Ajouter la crème de marron, le beurre fondu, la poudre d’amande et mélanger énergiquement. Ajouter le lait et les pépites de chocolat.

Dans le second saladier, battre les blancs en neige. Incorporer délicatement les blancs au reste du mélange. Préchauffer le four à 160°C.

Répartir la pâte dans vos moules à muffins préférés, pas trop de pâte pour lui laisser la place de gonfler. Enfourner le tout et cuire entre 30 à 40 minutes.

Pour la déco on vous propose de mettre sur le dessus un peu de chantilly et de saupoudrer avec de la cannelle ! Sinon un peu de sucre glace sur le dessus et c’est tout aussi bon 😉

Il est temps de vous faire un bon chocolat chaud et de déguster le tout pour le goûter 🙂

On cuisine

Velouté d’automne aux champignons

Puisqu’on est toujours dans la saison, on continue sur notre lancée de recettes de soupes !

___________________________________________________

150 g de champignons de Paris
150 g de champignons bruns
1 oignon
1 bouillon de cube
¼ litre d’eau
½ litre de lait
Du beurre
Du poivre
Du persil
Deux cuillères à soupe de farine
Un peu de crème fraîche
Un trait de jus de citron

Dans un grand fait tout, faire fondre 2 noisettes de beurre. Emincer l’oignon et les champignons puis les faire revenir dans le beurre à couvert pendant un petit quart d’heure, en remuant régulièrement. Saler et poivrez à votre goût, vous pouvez également ajouter le persil haché finement.
Toujours en remuant, ajouter deux cuillères à soupe de farine, puis ajouter petit à petit l’eau, avec le bouillon de cube, et le lait.
Laisser mijoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Lorsque le potage commence à bouillir, le retirer du feu et mixer le tout.
Si la soupe n’est pas assez veloutée, rajouter un peu d’eau à votre convenance.
Finir par un petit zeste de citron pour le peps et un nuage de crème fraiche !

Dégustez bien chaud !